A A
FR| DE |EN
Mediathek Wallis
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Delacoste Suzanne

Années de naissance et de décès

1913-1963

Biographie

Suzanne Delacoste, bien qu'originaire de Monthey, est née à Rio Negro (Brésil) en 1913, où son père travaillait comme ingénieur. Elle poursuit ses études à Monthey au pensionnat Saint-Joseph, et séjourne à Vienne et en Angleterre.

Plus tard elle devient journaliste à Lausanne et collabore à la Nouvelle Revue de Lausanne. Elle a encore collaboré au journal Curieux entre 1940 et 1950, dans lequel elle a écrit de nombreuses nouvelles.

Egalement écrivaine, elle rédige des romans et des nouvelles. Femme écrivant sur la destinée des femmes, ses héroïnes luttent dans un monde d'hommes et vont au-delà des convenances pour finir souvent tragiquement, vaincues par le pouvoir masculin.

Suzanne Delacoste est morte en 1963 à Lausanne.

Ses archives, dont un manuscrit d'un roman encore inédit, sont déposés au Centre de recherches sur les lettres romandes à l'Université de Lausanne.

Bibliographie

Une sélection d'ouvrages:

  • Monthey, Neuchâtel : Edition du Griffon, 1962
  • Pavane pour l'amour manqué, Lausanne : Rencontre, 1954
  • Fédora et la solitude, Paris : Flammarion, 1948
  • Les jardins clos, Genève : Ed. Du Cheval ailé, 1945

Pour en savoir plus

Sources

  • Roger Francillon (dir.), Histoire de la littérature en Suisse romande", vol. 3 (de la seconde guerre aux années 1970), Lausanne : Payot, 1998, pp. 316-317.
  • Isabelle Quinodoz, Ecrivains contemporains du Valais romand; essai de bibliographie, Sion : Annales valaisannes, 1977, p. 60.
Indem Sie die Website weiterhin nutzen, stimmen Sie der Verwendung von Cookies zu, um die Nutzererfahrung zu verbessern und Besucherstatistiken zur Verfügung zu stellen.
Rechtliche Hinweise lesen ok