A A
FR| DE |EN
Mediathek Wallis
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Thévoz Jacques

Années de naissance et de décès

1918-1983

Biographie

Jacques Thévoz est un photographe et un cinéaste d’origine fribourgeoise.

Il entreprend d’abord un apprentissage de sellier-carrossier. Durant la Seconde Guerre mondiale il découvre la photographie. En 1948, il s’établit comme professionnel à Fribourg et effectue notamment des reportages photographiques pour un grand nombre d’ouvrages. En 1959, Jacques Thévoz est engagé comme cameraman à Télévision Suisse Romande. Sa démarche reste néanmoins celle d’un artiste indépendant qui cherche à autofinancer ses œuvres. Parmi ses réalisations se trouvent de nombreux portraits de personnalités locales : Jean Tinguely, Netton Bosson, Roger Monney ou Rose de Pinsec. Il aimait également voyager. Il a ainsi ramener des reportages de différents pays tels que l’Inde, l’Iran, l’Afghanistan, la Turquie ou le Cameroun.

En 1980, pour financer ce qui sera son dernier film, il vend ses archives à l'Etat de Fribourg. Son fonds représente environ 60'000 images documentant la vie quotidienne fribourgeoise. Plus de 2000 sont accessibles en ligne grâce à un projet de sauvegarde et de mise en valeur mené par la BCU Friboug grâce au soutien de Memoriav.

Prix

  • Gentiane d’or du Festival de Trente en Italie, 1979, pour Rose de Pinsec

Expositions

  • « Le Fribourg de Jacques Thévoz dans les années 1940-1960 », à la Bibliothèque cantonale et universitaire de Fribourg, 2005-2006.
  • « Jacques Thévoz », au Musée d’art et d’histoire de Fribourg, 1990-1991.

Filmographie

  • Vulcain, 1981. Documentaire à propos du peintre Netton Bosson.
  • Rose de Pinsec, 50’, 1977. Documentaire avec Rose Monnet.
  • Mon père est formidable, 28’, 1967. Documentaire réalisé sur la vie de Jean Tinguely.

Bibliographie

  • Ce petit peuple entre monts et merveilles, texte de Eric de Montmollin, photographie de Jacques Thévoz, Neuchâtel, Edition du Griffon, 1961'
  • Saint-Maurice d’Agaune : cité antique et vivante, texte de L. Dupont-Lachenal, photographie de Jacques Thévoz, Neuchâtel, Ed. du Griffon, 1960.
  • Vignes et vignerons du Valais, texte de Maurice Zermatten, photographie de Jacques Thévoz, Neuchâtel, Edition du Griffon, 1956.

Découvrez et empruntez ce que la Médiathèque Valais possède en lien avec ce photographe et cinéaste

A collaboré à

Pour en savoir plus

  • Hugo Besse, « Jacques Thévoz, réalisateur de « Rose de Pinsec » », in Le Nouvelliste, 1979, 107, p. 21
  • Charles-Henri Favrod et Roger Marcel Mayou, « Jacques Thévoz : [exposition]», (catalogue de l’exposition), Bern et Fribourg, Benterli Verlag Et Musée d’art et d’histoire, 1990
  • Georges Gygax, « Rose de Pinsec », in Aînés, 1979, janvier, p. 3-6
  • Jacques Thévoz, « Le Fribourg de Jacques Thévoz dans les années 40-60 », catalogue de l’exposition édité par Emmanuel Schmutz, Fribourg, La Sarine : Bibliothèque cantonale et universitaire, 2005

En exergue

  • Son œuvre, aujourd'hui, nous permet de mesurer l'étendue du changement, l'industrialisation, les restaurations immobilières, l'arrivée de l'argent. Il refusait toute aumône et exigeait une intervention immédiate contre les taudis ; il n'a pas survécu au rouleau compresseur de la prétendue modernité, au réel progrès social qui a poussé au déménagement les plus démunis de la Basse. Roger de Diesbach
  • Sa politesse à la Don Quichotte était volontiers provocante et cette provocation cachait un océan d'inquiétude. Nicolas de Bouvier

Sources

Indem Sie die Website weiterhin nutzen, stimmen Sie der Verwendung von Cookies zu, um die Nutzererfahrung zu verbessern und Besucherstatistiken zur Verfügung zu stellen.
Rechtliche Hinweise lesen ok