FR| DE |EN
A A
A A
FR| DE |EN
MédiathèqueValais
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Haufler Max

Années de naissance et de décès

1910-1965

Biographie

Réalisateur et acteur suisse, Max Haufler débute en suivant les traces de son père par la peinture. En 1934, il a fait partie du groupe expressionniste rouge-bleu. Dès 1936, il décide de se lancer dans le cinéma avec l’objectif de réaliser des films suisses de qualité. Son film le plus célèbre est l’adaptation du roman "Farinet ou La fausse monnaie" de Charles-Ferdinand Ramuz : Farinet ou L’or dans la montagne.

Max Haufler se fait également remarquer comme acteur. Il tourne dans des films suisses et est engagé à Hollywood, notamment pour Le procès d’Orson Welles.

Touché par la rupture avec sa seconde épouse et l’échec du film Der Stumme (adaptation du roman de Otto F. Walter), il met fin à ses jours dans son appartement à Zurich en 1965.

Filmographie

Réalisateur :

  • Der Geist von Allenwil, 1950.
  • Gens qui passent, 1943.
  • Emil, mer mues hart rede mitenand, 1941.
  • Farinet ou L’or dans la montagne, 1939.
  • Le règne de l’esprit malin, 1938.

Acteur :

  • Morituri, de Bernhard Wicki, 1965.
  • Miracle Of The White Stallions, de Arthur Hiller, 1963.
  • The Trial (Le procès), d’Orson Welles, 1962, long métrage de fiction
  • Die Ehe des Herrn Mississippi, de Kurt Hoffmann, 1961.
  • Farinet ou L’or dans la montagne, de Max Haufler, 1939.
  • Le règne de l’esprit malin, de Max Haufler, 1938.

Découvrez et empruntez ce que la Médiathèque Valais possède en lien avec ce cinéaste

A collaboré à

  • Mouvement expressionniste rouge-bleu
  • Convention de Bâle antifasciste cabaret Resslirytti

Pour en savoir plus

  • Travelling no 50 / « Documents Cinémathèque suisse no 11 », « Dossier Max Haufler », hiver 1977-1978, p. 2-67.
  • Hervé Dumont, « Farinet : l’or dans la montagne, 1938, réalisateur Max Haufler », in Histoire du cinéma suisse, 1987, p. 222-229.
  • Françoise Luisier, « Farinet ou l’or dans la montagne de Max Haufler », in Nouvelliste, 117, 1983, p. 29.
  • Jean-Michel Bonvin, « Farinet sauvé de l’oubli », in La Suisse, 141, p. 33.

Source

  • http://www.imdb.com/name/nm0369250/bio
  • http://de.wikipedia.org/wiki/Max_Haufler
  • http://fr.wikipedia.org/wiki/Max_Haufler
  • http://www.hervedumont.ch/content/fr/dossiers_haufler.php
  • http://www.enotes.com/topic/Max_Haufler
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok